Nous produisons une huile végétale de qualité

Une huile riche

une huile riche et equilibree

Un acteur local

un acteur local & régional

Un outil industriel moderne

un outil industriel moderne

Nos produits

Une huile alimentaire d'une excellente qualité enrichie à la vitamine A
Graine de coton
Huile de Coton

Naturellement riche en vitamine E

Tourteau de Coton
Tourteau de Coton

Base de l'alimentation animale

Huile de Soja
Huile de Soja

Une demande en expansion

Tourteau de Coton
Tourteau de Soja

Alimentation riche en protéines

La graine de coton utilisée à 100%

Notre process respecte l’environnement et permet d’exploiter la totalité des ressources de la fleur de coton.

L’huile de coton est une huile végétale extraite des graines de coton, utilisée principalement comme huile alimentaire. Elle est aussi très prisée pour la fabrication de savons et de produits cosmétiques.

Le tourteau de coton, obtenu après extraction de l’huile, est conditionné en pellets pour être utilisé dans l’alimentation animale en tant que source principale de protéines (environ 45%).

Nos Clients

Une huile nutritionnelle riche aux multiples débouchés
Huile alimentaire Eclador
Huile Alimentaire

dont la Marque Eclador

Huile pour produits cosmétiques
Produits Cosmétiques

Utilisée notamment dans les savons et les crèmes

Alimentation pour bétail
Alimentation pour le bétail

Tourteaux de coton pour vaches et moutons

Alimentation pour volaille
Alimentation pour la volaille

Une nourriture équilibrée et riche

Olheol en chiffres

200 000 tonnes / an

Capacité de graines extraites

600

Employés en pleine saison

Création d'Olheol

1973

Année de création

45 000 tonnes

Capacité de stockage

Huiles et Tourteaux

Graine de coton

Huile de Coton

L’huile de coton est une excellente huile alimentaire légère et savoureuse. Utilisée dans l’industrie alimentaire, elle sert à produire les margarines.

Mais cette huile est aussi utilisée dans l’industrie pour fabriquer des produits cosmétiques, des savons, des crèmes et des soins pour la peau.

Tourteau

La pâte restant après extraction de l’huile est transformée en tourteaux de coton ou de soja. Constitué par les amandes  déshuilées et contenant en moyenne 45% de protéines pour le tourteau de coton et 48% pour le tourteau de soja, le tourteau est conditionné en pellets pour un stockage aisé et une manipulation optimale.

L’alimentation  du bétail et de la volaille a une incidence directe sur le goût et la valeur nutritive de la viande. C’est pourquoi Olheol vous propose une alimentation riche et équilibrée.

Tourteau de Coton
Huile de Soja

Huile de Soja

L’usine, dès sa création en 1975, traite la graine de soja. La trituration de la graine de soja permet d’obtenir l’huile alimentaire et les tourteaux de soja pour l’alimentation animale.

Cette huile, de plus en plus prisée à travers le monde, est riche en acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) pour la cuisine à froid.

L’huile de soja raffinée est surtout utilisée pour la production de mayonnaise. L’huile brute de soja possède un pouvoir émulsifiant exploité pour les pâtisseries, chocolats, margarines…

Huile de Palme

En forte croissance, l’huile de palme est aujourd’hui l’huile végétale la plus produite dans le monde. Dès 1975, l’usine a traité les fruits et noyaux du palmier.

Olheol développe un projet d’unité de raffinage de l’huile de palme brute destinée à produire l’huile de palme raffinée et la stéarine, utilisée notamment dans la fabrication des savons.

Huile de Palme
Graine de coton

Huile de Coton

L’huile de coton est une excellente huile alimentaire légère et savoureuse. Utilisée dans l’industrie alimentaire, elle sert à produire les margarines.

Mais cette huile est aussi utilisée dans l’industrie pour fabriquer des produits cosmétiques, des savons, des crèmes et des soins pour la peau.

Tourteau

La pâte restant après extraction de l’huile est transformée en tourteaux de coton ou de soja. Constitué par les amandes  déshuilées et contenant en moyenne 45% de protéines pour le tourteau de coton et 48% pour le tourteau de soja, le tourteau est conditionné en pellets pour un stockage aisé et une manipulation optimale.

L’alimentation  du bétail et de la volaille a une incidence directe sur le goût et la valeur nutritive de la viande. C’est pourquoi Olheol vous propose une alimentation riche et équilibrée.

Tourteau de Coton
Huile de Soja

Huile de Soja

L’usine, dès sa création en 1975, traite la graine de soja. La trituration de la graine de soja permet d’obtenir l’huile alimentaire et les tourteaux de soja pour l’alimentation animale.

Cette huile, de plus en plus prisée à travers le monde, est riche en acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) pour la cuisine à froid.

L’huile de soja raffinée est surtout utilisée pour la production de mayonnaise. L’huile brute de soja possède un pouvoir émulsifiant exploité pour les pâtisseries, chocolats, margarines…

Huile de Palme

En forte croissance, l’huile de palme est aujourd’hui l’huile végétale la plus produite dans le monde. Dès 1975, l’usine a traité les fruits et noyaux du palmier.

Olheol développe un projet d’unité de raffinage de l’huile de palme brute destinée à produire l’huile de palme raffinée et la stéarine, utilisée notamment dans la fabrication des savons.

Huile de Palme
Production de coton
Usine Olheol à Bouaké

Olheol

Olheol Industries est spécialisée dans la trituration de graines oléagineuses (coton, soja, palmier) afin d’en extraire de l’huile alimentaire et des tourteaux destinés à l’alimentation animale.

L’usine qui dispose notamment d’un équipement de raffinage de l’huile à l’hexane, est à-même de produire une huile de table d’un qualité parmi les meilleures d’Afrique de l’Ouest.

Olheol Industries Côte d’Ivoire, SA de droit ivoirien, basée à Bouaké, au centre de la Côte d’Ivoire, est une filiale d’Olheol Investissements SAS, société holding à capitaux français, basée en France. Notre marché est principalement ceux de la Côte d’Ivoire et de la Sous-région Ouest Africaine.

Olheol

Olheol Industries est spécialisée dans la trituration de graines oléagineuses (coton, soja, palmier) afin d’en extraire de l’huile alimentaire et des tourteaux destinés à l’alimentation animale.

L’usine qui dispose notamment d’un équipement de raffinage de l’huile à l’hexane, est à-même de produire une huile de table d’un qualité parmi les meilleures d’Afrique de l’Ouest.

Olheol Industries Côte d’Ivoire, SA de droit ivoirien, basée à Bouaké, au centre de la Côte d’Ivoire, est une filiale d’Olheol Investissements SAS, société holding à capitaux français, basée en France. Notre marché est principalement celui de la Côte d’Ivoire.

Nos Valeurs

Participer au développement de l'entreprise par la réactivité et la communication
icône Intégrité
Intégrité

Honnêteté, partage des informations et respect scrupuleux de toutes les dispositions légales

icône Tolérance
Tolérance

Ouverture d'esprit et expression des idées de tous, les idées nouvelles faisant avancer

icône Initiative
Initiative

Favoriser la créativité, l'esprit d'innovation et l'amélioration des performances

icône Equipe
Esprit d'Equipe

Avancer tous ensemble et se sentir membre d'une équipe face à la concurrence des marchés

Nos partenariats et nos engagements

Nous disposons des équipements de trituration les plus sophistiqués et les plus performants de toute la zone UEMOA et nous participons au développement des produits oléagineux au plan national.

Dans le souci d’assurer la pérennité de nos approvisionnements nous encourageons une forte intégration au sein de la filière coton ivoirienne à travers la recherche de partenariat avec les coopératives agricoles et des sociétés d’égrenage. Nous avons signé par ailleurs, de nombreux partenariats avec des grands groupes agro-alimentaires Européens et des laboratoires d’analyse et de contrôle qualité Européens de premier plan (ITERG…).

Notre processus de fabrication met un accent particulier sur le respect des normes environnementales et sur la sécurité sanitaire de nos produits.

Outil industriel
Outil industriel moderne et performant dans le respect des normes
Partenariats locaux
Développement des partenariats avec les producteurs locaux
Filière coton
Participation au développement de la filière oléagineuse en Côte d’Ivoire

Notre histoire

De Trituraf à Olheol, un rôle essentiel depuis 1973 dans tout le centre de la Côte d'Ivoire

A l’initiative du gouvernement Ivoirien, la société TRITURAF a été créée en Mars 1973 à Bouaké (Côte d’Ivoire) pour la trituration des graines oléagineuses d’origine végétale en vue de valoriser les graines de coton issues de l’égrainage chez CIDT.

La société TRITURAF exploite une usine qui a démarré ses activités le 13 novembre 1975.

L’activité principale est la trituration de la graine de coton pour la production : d’huile raffinée alimentaire d’une excellente qualité et anti-cholestérol vendue sous la marque OLEOR, puis ECLADOR, et de tourteaux de coton, essentiels pour la filière agricole et bovine de Côte d’Ivoire dont l’usine est la seule source d’approvisionnement

L’usine traite aussi le soja, la graine palmiste, le tournesol, le beurre de karité et le beurre de cacao.

L’usine trouve ses débouchés dans tout le centre de la Côte d’Ivoire, où elle joue un rôle essentiel, à la fois comme employeur et fournisseur d’huiles et de tourteaux.

Avec une capacité de production de 650 à 700 tonnes/jour et un effectif de 340 employés, TRITURAF est l’unité de production d’huile raffinée de coton la plus moderne d’Afrique de l’Ouest. Elle peut traiter 200.000 tonnes de graines de coton par an.

En 1981, une unité de savonnerie est créée avec les marques ADORA, JACKO LAVIBEL, MAXI-MOUSSE- le roi de la mousse, auxquelles viennent s’ajouter BRILLANT, ABAICO, CADO.

En 1984, le gouvernement ivoirien décide de privatiser TRITURAF, et la société est alors rachetée majoritairement par BLOHORN (groupe UNILEVER).

L’unité de savonnerie, faisant double emploi avec celle de BLOHORN à Abidjan, est arrêtée en 1993, de même que les projets de développement.

Le 19 septembre 2002, la guerre civile éclate en Côte d’Ivoire ; les « rébellion» occupe BOUAKE, mais ne touchent pas à l’usine dont ils assurent la garde contre les pillages et les dégradations.

En 2003, UNILEVER cède TRITURAF à la société d’import-export L’AIGLON, créée en 1977 et immatriculé en Suisse.

Le 16 février 2004, l’usine reprend son activité pour être arrêtée une première fois deux ans plus tard. Elle fonctionnera par la suite épisodiquement en sous-traitance jusqu’à fin 2007.

Du 1er janvier 2008 à Septembre 2009, l’usine a été totalement arrêtée en raison du manque de trésorerie et de livraison des matières premières, mais l’équipe encore en place assure le petit entretien des machines sous forme d’une surveillance jour et nuit afin d’éviter tout pillage de l’usine.

Depuis le 18 septembre 2009, et OLHEOL INVESTISSEMENTS SAS (Paris) est devenue propriétaire de l’outil à la suite d’une vente publique à la suite de la saisie vente de l’outil de production de Trituraf par la Cour d’Appel d’Abidjan.

Mars 2013, Olheol Industries entre en production, triturant 20 000 tonnes de graines de coton pour sa première campagne. Des investissements sont entrepris pour la remise en route de l’outil de production.

A l’initiative du gouvernement Ivoirien, la société TRITURAF a été créée en Mars 1973 à Bouaké (Côte d’Ivoire) pour la trituration des graines oléagineuses d’origine végétale en vue de valoriser les graines de coton issues de l’égrainage chez CIDT.

La société TRITURAF exploite une usine qui a démarré ses activités le 13 novembre 1975.

L’activité principale est la trituration de la graine de coton pour la production : d’huile raffinée alimentaire d’une excellente qualité et anti-cholestérol vendue sous la marque OLEOR, puis ECLADOR, et de tourteaux de coton, essentiels pour la filière agricole et bovine de Côte d’Ivoire dont l’usine est la seule source d’approvisionnement

L’usine traite aussi le soja, la graine palmiste, le tournesol, le beurre de karité et le beurre de cacao.

L’usine trouve ses débouchés dans tout le centre de la Côte d’Ivoire, où elle joue un rôle essentiel, à la fois comme employeur et fournisseur d’huiles et de tourteaux.

Avec une capacité de production de 650 à 700 tonnes/jour et un effectif de 340 employés, TRITURAF est l’unité de production d’huile raffinée de coton la plus moderne d’Afrique de l’Ouest. Elle peut traiter 200.000 tonnes de graines de coton par an.

En 1981, une unité de savonnerie est créée avec les marques ADORA, JACKO LAVIBEL, MAXI-MOUSSE- le roi de la mousse, auxquelles viennent s’ajouter BRILLANT, ABAICO, CADO.

En 1984, le gouvernement ivoirien décide de privatiser TRITURAF, et la société est alors rachetée majoritairement par BLOHORN (groupe UNILEVER).

L’unité de savonnerie, faisant double emploi avec celle de BLOHORN à Abidjan, est arrêtée en 1993, de même que les projets de développement.

Le 19 septembre 2002, la guerre civile éclate en Côte d’Ivoire ; les « rébellion» occupe BOUAKE, mais ne touchent pas à l’usine dont ils assurent la garde contre les pillages et les dégradations.

En 2003, UNILEVER cède TRITURAF à la société d’import-export L’AIGLON, créée en 1977 et immatriculé en Suisse.

Le 16 février 2004, l’usine reprend son activité pour être arrêtée une première fois deux ans plus tard. Elle fonctionnera par la suite épisodiquement en sous-traitance jusqu’à fin 2007.

Du 1er janvier 2008 à Septembre 2009, l’usine a été totalement arrêtée en raison du manque de trésorerie et de livraison des matières premières, mais l’équipe encore en place assure le petit entretien des machines sous forme d’une surveillance jour et nuit afin d’éviter tout pillage de l’usine.

Depuis le 18 septembre 2009, et OLHEOL INVESTISSEMENTS SAS (Paris) est devenue propriétaire de l’outil à la suite d’une vente publique à la suite de la saisie vente de l’outil de production de Trituraf par la Cour d’Appel d’Abidjan.

Mars 2013, Olheol Industries entre en production, triturant 20 000 tonnes de graines de coton pour sa première campagne. Des investissements sont entrepris pour la remise en route de l’outil de production.

La graine de coton, notre matière première…

Le coton est traditionnellement connu comme plante servant à produire des fibres textiles. Cependant il est également la source d’une huile très riche, excellente pour la santé et pour les soins de la peau.

En effet, lorsque la fibre textile a été enlevée, il est récupéré la graine de coton. La graine est constituée d’une coque à l’intérieur de laquelle se trouve une amande contenant autour de 20% de matière grasse. C’est cette matière grasse qui est extraite et raffinée pour donner l’huile de coton.

Fleur de coton

Huile d’amande de coton, 100% sans cholestérol !

L’huile de coton est une excellente huile alimentaire. Légère et savoureuse, elle est idéale pour les assaisonnements et parfaite pour les fritures grâce à sa haute résistance aux températures élevées. Elle conserve ses propriétés et sa saveur même après plusieurs utilisations.

Utilisée dans l’industrie alimentaire, elle sert à produire les margarines et des dérivés alimentaires (fibres diététiques, épaississants, …). Naturellement riche en vitamine E, elle participe au maintien d’une bonne santé cardiovasculaire. Mais cette huile est aussi utilisée dans l’industrie pour fabriquer des produits cosmétiques, des savons, des crèmes et des soins pour la peau.

Des graines aux usages multiples

Duvet autour des graines

Fabrication de feutres, garnitures en literie, ameublement et automobile, compresses, gazes, coton hydrophile, mèches, fils pour tapis…

Coque de la graine

Brûlée pour produire l’énergie nécessaire aux huileries. Aussi utilisée pour l’alimentation animale ou pour la fabrication de dérivés de synthèse pour l’industrie chimique

Amande de la graine

Huile d’amande de coton raffinée : huile alimentaire à partir de laquelle on fabrique aussi les savons

Pâte après extraction de l’huile

Transformée en tourteaux destinés à l’alimentation des ruminants (vaches, moutons) ou à des usages agricoles comme fertilisants ou substrats de culture pour les champignons

Nos procédés

Retrouvez les différentes étapes de fabrication

L’extraction de l’huile à partir des amandes cuites est réalisée, soit avec des presses mécaniques à vis, soit par désorbage chimique à l’hexane après le passage des amandes à travers des expanders.

Les coques sont utilisées comme combustibles pour produire l’énergie (électrique et vapeur) nécessaire à la conduite des process de l’usine, jusqu’à un taux de couverture des besoins de l’usine de plus de 95% grâce notamment à des turbines à vapeur alimentées par des chaudières (cogénération).

Procédés Olheol

Action : répartir les graines de coton dans différents silos en fonction de leur qualité

But : conserver la matière selon le planning de fabrication

Action : cisailler les graines et récupérer les amandes

But : recueillir les amandes

Action : cuire les amandes entre 75 et 100°C

But : améliorer la plasticité des amandes, rompre les cellules oléifères, stériliser la matière

Action : presser les amandes cuites avec un ensemble de vis hélicoïdales à pas dégressif

But : extraire l’huile brute par pression mécanique

Action : écraser les amandes cuites entre deux rouleaux cylindriques lisses horizontaux

But : briser le maximum de cellules oléifères pour favoriser l’extraction future à l’hexane

Action : mélanger la farine d’amandes écrasées avec de la vapeur pour former des flocons homogènes et poreux

But : améliorer l’extraction à l’hexane

Action : laver les flocons d’amandes avec un bain continu d’hexane

But : désorber l’huile contenue dans les flocons et les écailles

Action : traitement de l’huile brute avec de la soude à 90°C pour éliminer l’acidité oléique

But : élimination des acides gras libres

Action : traitement de l’huile neutre avec la terre de blanchiment à 90°C

But : élimination des pigments et traces de savon

Action : distillation sous vide à 235°C par injection de vapeur sèche

But : élimination des acides gras libres, substances volatiles causant les odeurs et les goûts…

Action : conserver l’huile finie produite

But : protéger et sécuriser l’huile finie vrac

Action : conditionner l’huile en emballages commerciaux

But : préparer la distribution de l’huile finie

Action : conserver l’huile finie prête pour la vente

But : protéger et sécuriser l’huile finie à vendre

Action : transformer la farine d’amande déshuilée en agglomérés (pellets)

But : obtenir un produit facile à manipuler

Action : mise des pellets en sacs de 70 kg

But : préparer la distribution des tourteaux

Action : entreposage des sacs en magasins

But : protéger et sécuriser les tourteaux à vendre

Contactez-nous

Vous pouvez nous contacter au +33 (0)2 32 92 70 62 ou en nous laissant un message :
Siège social

32 Rue Marcel Paul
76600 Le Havre - Paris
Tél : +33 (0)2 32 92 70 62

Usine

Olheol Industries SA
ZI - Route de Béoumi
01 BP 2000 Bouaké 01
Côte d'Ivoire
Tél : 00 225 31 63 60 60
Fax : 00 225 31 63 60 83

Contactez-nous

Envoyez votre message à admin@olheol.com

Tél. : +33 (0)2 32 92 70 60

Keep in touch
Siège social

32 Rue Marcel Paul
76600 Le Havre - Paris
Tél : +33 (0)2 32 92 70 62

Usine

Olheol Industries SA
ZI - Route de Béoumi
01 BP 2000 Bouaké 01
Côte d'Ivoire
Tél : 00 225 31 63 60 60
Fax : 00 225 31 63 60 83

Contactez-nous

envoyez votre message à admin@olheol.com

Tél. : +33 (0)2 32 92 70 60